1. Accueil
  2. 10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble

10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble

10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble
 

L’éclairage est un élément essentiel de la décoration intérieure, à prendre en compte très en amont dans les travaux de construction ou de rénovation. Au-delà du choix des luminaires, il doit à la fois correspondre à l’utilisation de chaque pièce mais aussi à vos besoins et à l’ambiance que vous souhaitez obtenir dans les différents espaces de votre habitat. Pour trouver la bonne formule entre technique et esthétique, voici nos conseils pour bien éclairer votre intérieur à votre image.

10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble
 

1. Concevoir l’installation électrique en amont

 

Cela semble couler de source, pourtant bon nombre de propriétaires choisissent leurs futurs luminaires avant même de savoir s’ils pourront tous êtres branchés au bon endroit. Avant de se lancer dans la création de l’ambiance lumineuse de la maison, il est primordial de penser l’implantation électrique en amont et ce dans chaque pièce. Sinon, on risque de devoir faire de nouveaux travaux en matière d’électricité, qui représentent du temps et un coût supplémentaire. On fait donc les choses dans l’ordre, sans se précipiter dans les catalogues ou sur les sites de déco ! Prenez le temps de réaliser un plan (le plan d’implantation) de toutes les pièces de votre lieu de vie afin d’en déterminer l’éclairage et dressez une liste de vos besoins dans chacune d’elles. En effet, chaque pièce peut avoir son propre usage et une atmosphère bien à elle, dont l’éclairage y est pour beaucoup. C’est à cette toute première étape qu’on se rend également compte de ce qui est possible et de ce qui ne l’est pas.

 

2. Anticiper l’installation des luminaires

 

Si vous savez déjà quel luminaire trônera au-dessus de la table à manger ou que vous rêvez d’accrocher un plafonnier repéré depuis des mois, c’est le moment de savoir s’il peut bel et bien être installé. Concrètement, vérifiez les dimensions des luminaires mais aussi le voltage nécessaire et votre installation électrique. N’oubliez pas non plus de vous assurer que la source lumineuse tant convoitée pourra être fixée là où vous l’aviez imaginé. Par exemple, une liseuse fixée sur une tête de lit doit être parfaitement positionnée pour qu’on puisse se redresser dans son lit sans s’y cogner la tête ! De même, un lustre ne doit être ni trop imposant ni trop lourd dans une pièce assez basse sous plafond, sous peine de s’y accrocher en passant. Enfin, réfléchissez aussi à la longueur des fils électriques nécessaires pour pouvoir placer correctement vos luminaires.

 

3. Imager la lumière de chaque pièce

 

Une fois la partie technique abordée, il est temps de réfléchir à l’ambiance lumineuse des pièces de votre intérieur. C’est l’une des étapes qui fait le plus appel à la créativité ! Il faut déterminer le type d’éclairage qui conviendra le mieux avec le style de chaque espace. Pour ce faire, de nombreux paramètres sont à prendre en compte comme la luminosité naturelle de la pièce (en fonction de son exposition et de la région d’habitation), la couleur des revêtements muraux et des revêtements au sol (plus ou moins sombres) et leur matière (qui absorbera ou réfléchira davantage la lumière), le style du mobilier et de la décoration et bien évidemment l’utilisation de la pièce. Dans une chambre à coucher, on préfère une ambiance tamisée propice à la détente et à l’endormissement, un coin bureau coloré nécessite des sources lumineuses qui se focalisent sur certains éléments de travail tandis qu’un salon dans lequel on reçoit régulièrement doit avoir un éclairage à la fois fonctionnel et chaleureux.

 

4. Pensez son éclairage en fonction de la superficie

 

Là aussi, c’est un paramètre immuable à prendre en compte avant même de choisir ses luminaires. En effet, l’éclairage d’une pièce est avant tout déterminé par la superficie de cette dernière. Dans une grande pièce à vivre, il est possible de délimiter plusieurs espaces (un coin repas, un bureau dédié au travail à domicile ou encore un coin TV) en plaçant des cloisons lumineuses ou en variant les sources lumineuses d’un espace à l’autre. De même, une cuisine ouverte devra être pensée comme deux espaces à éclairer en un : le coin cuisine et l’espace salon. En revanche, un studio ou une pièce étroite ne sera – en toute logique – pas éclairée de la même façon. Si les sources lumineuses peuvent être multipliées pour agrandir l’espace et davantage le mettre en valeur, certains modèles sont à bannir comme des appliques murales. En fonction de cela, on détermine donc le choix des futurs luminaires.

10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble

 

5. Ne pas se tromper dans le choix des luminaires

 

Une fois les aspects techniques réglés, c’est le moment fatidique de passer au choix des luminaires. Pour ce faire, évaluez tous les éléments qui composent un modèle : sa taille et sa forme, le matériau dans lequel il est fabriqué (qui peut faire varier la dispersion de la lumière), l’intensité lumineuse qu’il peut supporter, la taille du fil électrique, s’il est doté d’un abat-jour, etc. Il faut que le luminaire sélectionné corresponde à la fois au style de la pièce dans laquelle il sera installé, au mobilier mais aussi à vos besoins en matière de performances lumineuses. N’oubliez pas de noter les mesures et dimensions de votre pièce ou de l’espace sur lequel vous souhaitez poser une lampe avant de vous rendre en magasin et n’hésitez pas à prendre des photos de votre résidence avec vous.

  

6. Démultiplier les sources lumineuses

 

Un éclairage personnalisé, c’est aussi des sources lumineuses variées. On ose donc multiplier les luminaires pour mieux moduler la lumière, surtout dans les pièces à vivre et les plus grandes pièces de la maison pour ne pas surcharger un petit espace. Le soleil est aussi un élément essentiel à ne pas négliger dans l’agencement des luminaires, et ce tout particulièrement en hiver lorsque l’ensoleillement est minime. Installer des variateurs est aussi une bonne astuce puisque cela permet d’intensifier ou de diminuer la luminosité d’une lampe d’appoint ou d’un lampadaire. Cela est idéal pour transformer une pièce au fil de la journée et des saisons en mixant éclairage naturel et lumière artificielle. Mais, cet accessoire est aussi un allié de taille pour changer littéralement l’ambiance d’une pièce en transformant un salon en coin lecture par exemple.

10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble
 

 

7. Osez les luminaires originaux !

 

Pour booster votre intérieur, rien de tel que des luminaires originaux ! Non seulement ils permettent d’éclairer une pièce avec une pointe de fantaisie mais ils créent un univers unique qu’on ne voit pas chez tout le monde. Au-dessus d’une table à manger ou d’une table basse, adoptez une pluie de suspensions, mettez en valeur un canapé ou une bibliothèque avec une guirlande lumineuse aux formes ludiques et jouez sur les volumes avec des lampes à poser ou des lampadaires XXL. Côté extérieur, on mise sur des lanternes et des lampes baladeuses à poser où bon vous semble pour profiter d’un dîner à la belle étoile pendant la période estivale. Il existe également des luminaires aux formes très originales (pots de fleurs, cactus…) ou des modèles à placer directement au sol. Pensez aussi à choisir des luminaires qui changent de couleurs ou dont la luminosité peut varier en effleurant un abat-jour ou un pied de lampe. Mais attention, l’esthétisme ne doit jamais prendre le pas sur la fonctionnalité et la qualité de l’éclairage choisi.

10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble
 

8. Mettre en valeur la déco

 

L’éclairage doit évidemment être fonctionnel, surtout dans les plus petits espaces. Par exemple, des spots directionnels peuvent être plus pratiques dans une salle de bains, un éclairage au-dessus d’un plan de travail en cuisine est parfait pour les cuisiniers en herbe tandis qu’un petit salon peu exposé au soleil nécessite de multiplier les sources lumineuses. Ceci dit, il sert aussi à diriger le regard vers certains éléments du décor comme une sculpture, des moulures au plafond, un manteau de cheminée ou encore des plantes grasses. Il faut donc placer et orienter certaines sources lumineuses pour mieux mettre en valeur la déco.

10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble
 

9. Pallier à certains défauts d’une pièce

 

Sachez que l’éclairage n’est pas uniquement dédié à sa fonction première, loin de là ! Il peut également être utilisé pour combler certains défauts inhérents à une pièce, en particulier et qui ne peuvent pas être gommés autrement. Le plafond du séjour est un peu bas ? Fixez des appliques à têtes orientables et misez sur un éclairage indirect qui agrandira sensiblement l’espace. La chambre à coucher est trop sombre ? Repoussez les limites de son exposition avec des ampoules dont la luminosité est la même que la lumière du jour. De quoi bluffer vos invités.

10 astuces pour un éclairage qui vous ressemble
 

10. Bien choisir ses ampoules

 

Pour magnifier l’éclairage, il ne faut pas prendre le choix des ampoules à la légère puisqu’elles vont produire une luminosité plus ou moins chaude. Elles doivent donc être choisies à la fois en fonction des luminaires mais aussi de l’ambiance voulue dans la pièce. Choisissez des lampes fluocompactes plein spectre en vérifiant bien que l’IRC (Indice de rendu des Couleurs) des ampoules est suffisamment élevé pour un rendu plus naturel dans une salle de séjour. Dans une salle d’eau, faites attention à la température de couleur et aux lumens pour ne pas avoir une lumière trop jaune ou trop agressive.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service et vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt.

J'accepte Plus d'infos