1. Accueil
  2. Tendance déco : l’extra-slim en impose

Tendance déco : l’extra-slim en impose

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

Bien connu en mode, l’extra-slim gagne désormais la tendance déco. Caractérisé par un design aux lignes fuselées, il pare les luminaires d’une nouvelle silhouette épurée. Leurs dimensions hors norme jouent sur la hauteur et la modularité. Comme une envie d’être mince à tout prix ? Plutôt minimaliste, cette tendance apporte de la légèreté aux décors qui n’en finissent pas d’accumuler. Pratique, design et discret, on adopte d’urgence un luminaire extra-slim chez soi pour gagner en place et en liberté !

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

Ambiance contemporaine pour les luminaires extra-slim

 

Les luminaires extra-slim ont un style contemporain. Les lampadaires arc sont d’ailleurs la signature des salons modernes. On les aime pour leur silhouette fine et arrondie, 100 % slim. Pour leur sobriété aussi, et leur façon d’aller à l’essentiel. Sans fioriture ni artifice. Les luminaires extra-slim s’installent aussi au bureau. Fixés au mur, ils créent un éclairage ciblé sur le plan de travail. Leur long bras se penche sur le bureau et revêt des allures XXL. Idéale pour travailler à la maison, la suspension extra-slim accompagne volontiers la tendance du home working. Le coin bureau s’installant au salon ou dans la chambre, on cherche donc à gagner de la place pour travailler, sans empiéter sur l’espace nuit ou la pièce de vie. Et pour éviter de s’encombrer d’une lampe de bureau ou d’une nouvelle suspension, on choisit un luminaire extra-slim. Une discrète potence noire ou une applique à bras en métal, pour un style résolument contemporain.

Tendance déco : l’extra-slim s’impose

 

L’extra-slim graphique

 

Les luminaires extra-slim sont très graphiques. Leurs lignes sont pures et fluides. Elles dessinent des formes géométriques qui stimulent l’œil. On n’hésite pas à en jouer en ajoutant des rayures à l’aide d’un papier peint ou d’un tapis au sol. Les losanges, triangles et carrés sont les bienvenus, posés de manière subtile ou plus prononcée. Une composition visuelle qui dynamise la déco et qui s’applique très bien aux intérieurs contemporains. Reste à choisir son camp car les luminaires extra-slim présentent deux types de modèles : discrets ou au contraire imposants. Les premiers arborent un total look filaire. Ils sont sobres et conviennent parfaitement aux petites surfaces. Les seconds aiment jouer sur une hauteur démesurée, avec des formes originales et très remarquées. Ces derniers sont généralement la pièce maîtresse d’un salon design.

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
  

Des luminaires gain de place

 

Le grand avantage des luminaires extra-slim, c’est leur gain de place. Avec eux, finis les encombrements ! Tandis que les lampadaires jouent sur la hauteur, les potences se fixent au mur et libèrent l’espace au sol. Pratiques, ces modèles ne prennent pas de place et en font même gagner. On les adopte évidemment dans les petits espaces, mais aussi dans les grands pour une question de style. Les luminaires extra-slim ont donc la particularité d’être à la fois pratiques et design. Fixes, ils diffusent une lumière douce dans toute la pièce. Modulables, ils ciblent l’éclairage sur un point précis. Ils se glissent partout, même dans des petits salons, où il est préférable de les placer en hauteur. Peut-on les accumuler sans faire too much ? Oui, mais seulement dans une grande pièce, à deux endroits différents. Par exemple, un lampadaire extra-slim près d’une console et une potence côté salle à manger.

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

Des luminaires au régime !

 

D’où vient cet engouement pour le slim ? A l’origine, de la mode, qui ne jure plus que par les tailles XXS. Le slim permet de sublimer la silhouette et mettre en valeur les vêtements. En déco, c’est pareil, les luminaires longilignes créent un intérieur visuellement aéré. Ils valorisent les éléments décoratifs et évitent de faire de l’ombre à un tableau ou une sculpture placés à côté. A force de légèreté, vont-ils finir par s’envoler ? Non, car ils ont les pieds sur terre. Avec eux, on évite toute sensation de lourdeur, tout en étant bien fixés au sol (ou au mur). Ce n’est donc pas une mince affaire ! La tendance extra-slim a d’ailleurs inspiré le mobilier, qui s’y met aussi. On remarque en effet que les pieds des canapés et des tables basses sont de plus en plus fuselés, donnant une sensation de légèreté à des meubles massifs.

Tendance déco : l’extra-slim s’impose

 

Place à l’ampoule apparente !

 

Les luminaires extra-slim sont également modestes. Ils n’aiment pas voler la vedette à l’ampoule. Autrefois cachée sous d’immenses abat-jour, avec eux, elle se révèle dans toute sa splendeur. Elle est apparente et ultra décorative. Inspirée des anciennes ampoules à filament, elle n’hésite pas à jouer la carte de l’oversize. C’est LA pièce maîtresse du luminaire extra-slim. Dans ce cas, l’éclairage est essentiel et se doit de ne pas être agressif. Certains aiment une lumière légèrement colorée pour un effet bonne mine, par exemple dans la salle de bains.

Tendance déco : l’extra-slim s’impose

 

Un éclairage multidirectionnel

 

La grande force des luminaires extra-slim, c’est bien sûr leur modularité. Les bras des potences, appliques et plafonniers sont en effet articulés. On peut les faire pivoter pour un éclairage multidirectionnel. On joue sur les points lumineux pour créer différentes ambiances : un éclairage soutenu près du coin lecture, fonctionnel en cuisine, doux près du coin repas dans le séjour… Les luminaires extra-slim nuancent, varient et modulent la lumière artificielle en fonction des envies et des moments de la journée.

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

 

Des lampadaires extra-slim et intelligents

 

Modulables, ergonomes et design, les luminaires extra-slim n’ont pas fini de nous épater. La preuve avec le modèle Baladeuse de Noé Duchaufour-Lawrance. Un lampadaire intelligent créé par le designer et architecte d’intérieur français. L’idée ? On choisit la hauteur de l’abat-jour. Il est en effet réglable car il est aimanté à la structure. Ingénieux, mais aussi séduisant, avec son métal blanc et ses jolies courbes. Un design qui diffère du style baguette souvent attribué aux modèles extra-slim.

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

L’extra-slim pour quel style déco ?

 

Si les luminaires extra-slim sont les chouchous du style contemporain, ils se plaisent aussi dans les intérieurs classiques. On les retrouve par exemple dans les bureaux haussmanniens, près des plafonds moulurés. On choisira dans ce cas de les fixer sur un mur nu, sans toucher aux moulures pour ne pas casser le style d’origine. Avec leurs lignes intemporelles, les luminaires extra-slim conviennent en fait à tous les styles déco. Ils sont à l’aise dans les décors simples comme raffinés. Naturellement chics, ils s’installent également dans les pièces un peu chargées, car ils sont justement prisés pour leur aspect aérien. En somme, les luminaires extra-slim plaisent pour leur discrète élégance. Ce n’est pas leur couleur ou leur matière qui attire l’œil, mais bien leurs mensurations hors du commun.

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

Des potences qui ont leur importance !

 

La particularité du luminaire extra-slim ? En un coup de main il se dirige, et jamais ne se fige. D’un simple geste de la main, une potence pivote et éclaire ce que l’on veut. Une simplicité d’usage qui a fait le succès de l’applique potence pivotante de Charlotte Perriand, créée en 1938. La célèbre designer et architecte française a en effet imaginé un modèle au bras long de 2 mètres pouvant bouger à l’horizontale. Un design minimaliste pour une fonction unique, dont l’éclairage équivaut à celui d’une suspension ou d’un lampadaire. Une potence qui a son importance !

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

Quelles couleurs associer aux luminaires extra-slim ?

 

Les luminaires extra-slim sont généralement noirs et filiformes. Les bras et abat-jour des appliques sont de la même couleur, oscillant entre l’ébène et le gris foncé. Certains modèles aiment exposer un gris métallisé, idéal dans les intérieurs au style industriel. D’autres jouent la carte de l’authenticité avec du bois, pour des décors naturels. Peu d’excentricité donc, ce qui leur permet de se placer n’importe où, entre deux tableaux arty au salon ou des carreaux de métro en cuisine. Fins et subtiles, les luminaires extra-slim évitent toute faute de goût. On peut donc choisir du mobilier coloré sans se soucier de son luminaire. D’ailleurs, quand on regarde de plus près, les célèbres appliques « Araignée » de Serge Mouille sont aussi bicolores. Les réflecteurs ont un intérieur blanc et une finition extérieure noire mat. C’est tout le charme du détail. L’artiste et designer français avait pensé à créer des réflecteurs orientables sur rotules pour un éclairage ciblé. Allant de 3 à 7 bras, ce fameux modèle permet de diriger simultanément de la lumière en haut et en bas de la pièce. Qui dit mieux ?

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

Des modèles poids plume

 

Mais comment font les luminaires extra-slim pour garder la ligne ? Leur secret, ce sont les matières légères. Ils sont systématiquement en fer, métal ou en bois flotté. Certains, en bois recyclé, cultivent un aspect écologique. Dans tous les cas, ils optent pour des matériaux light qui leur donnent un poids plume. Ils ne sont donc pas bien épais… mais pas pour autant fragiles ! En effet, derrière leur fine épaisseur se cache une grande résistance. Exemple avec le luminaire arc, qui comme le roseau, plie mais ne rompt jamais. Fins, légers et durables, ils sont solides comme un roc. C’est leur grande force. Vive l’extra-slim !

Tendance déco : l’extra-slim s’impose
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service et vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt.

J'accepte Plus d'infos