1. Accueil
  2. Tendance : une entrée qui fait son effet

Tendance : une entrée qui fait son effet

Tendance : une entrée qui fait son effet
 

Zone de transition entre l’extérieur et l’intérieur, il est primordial que l’entrée soit un lieu qui donne envie de découvrir le reste de la maison. Pour ce faire, la pièce doit être bien mise en valeur à travers une décoration qui vous ressemble, des meubles et accessoires pratiques mais aussi un éclairage à la fois ciblé et chaleureux. Autant dire que cela n’est pas une mince affaire ! Voici nos conseils pour bien éclairer une entrée principale et donner le ton à votre intérieur.

Tendance : une entrée qui fait son effet

[01. APPLIQUE LED NUR / 02. LAMPE MELINE / 03. SUSPENSION CACHEMIRE]

 

L’entrée principale pour faire bonne impression

 

Négliger la décoration et l’éclairage de son entrée est une grave erreur ! En effet, ce lieu de passage est souvent mal considéré car c’est un espace où l’on ne séjourne pas, un lieu de transition, bref ce n’est pas une pièce à vivre. Il est pourtant très important de bien l’agencer et de l’éclairer de manière à la fois fonctionnelle et esthétique. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’elle est la première (et la dernière) pièce de la maison que l’on découvre (et que l’on quitte). Il convient donc de faire bonne impression à vos invités dès qu’ils franchissent le pas de la porte et de se sentir bien chez soi dès son arrivée. En toute logique, l’entrée se doit d’être accueillante, aussi bien au niveau du mobilier et de la décoration que de l’ambiance lumineuse. Mais, comme elle représente un lieu de va-et-vient, il faut également faciliter la circulation dans la pièce et ne pas encombrer l’espace. Il est donc impératif de trouver un juste milieu en prenant en compte la superficie de l’entrée et son exposition à la lumière du jour, son implantation électrique ainsi que ses goûts en matière de déco.

Choisir du mobilier en fonction de la superficie

 

L’entrée n’est pas seulement une pièce de transition. Elle doit aussi répondre à plusieurs besoins tels que se chausser, mettre son manteau, déposer son courrier et ses sacs de courses ou encore se recoiffer avant de sortir. Dans une grande entrée, on mise sur des meubles chaleureux en bois qui soient assez fonctionnels pour ranger ses affaires et optimiser la surface. Une console ou un petit buffet permettent d’accrocher un miroir afin de faire office de coiffeuse pour se refaire une beauté tandis qu’un guéridon placé dans un angle permet de poser un luminaire supplémentaire. Au contraire, si la pièce est étroite, troquez les meubles trop imposants qui risquent d’étouffer la pièce au profit de rangements astucieux et peu profonds. On opte par exemple pour des boîtes colorées à placer sur une étagère, des niches fixées au mur ou encore un panier de rangement à pompons. Le but est d’aérer un maximum la pièce et de désencombrer l’espace au sol. Sachez qu’une assise (banc, banquette, tabouret, chaise, pouf…) dans une entrée est très pratique pour pourvoir mettre ses chaussures et habiller les enfants. Si votre entrée est petite, optez pour un meuble double-emploi comme un petit coffre qui permet de stocker des affaires mais aussi de s’asseoir. Enfin, on installe un meuble à chaussures traditionnel ou bien on dépose ses souliers dans des bacs de rangement d’un placard à porte coulissante ou dans une commode.

Installer des accessoires déco pratiques et tendance

 

Au-delà des chaussures, l’entrée d’une résidence est l’endroit où on laisse souvent traîner des affaires. Pour pallier au désordre que cela génère, il faut ruser en adoptant des accessoires déco qui créent une ambiance originale mais qui permettent aussi de ranger ces objets. On peut par exemple détourner certains éléments de leur fonction première en empilant des caisses en bois pour un style industriel ou bien en chinant une ancienne armoire à pharmacie ou un meuble vitrine rétro. On mise également sur un porte-manteau sur lequel on peut accrocher un parapluie ou des bottes et sur un vide-poche avec miroir et crochets intégrés pour y suspendre ses clés et une casquette. N’oubliez pas non plus d’exploiter les murs dans un petit espace à grand renfort de patères colorées, de petites étagères et d’une tablette d’angle. On accroche également une horloge XXL, des cadres photos ou des tableaux aux murs pour une ambiance arty. Si l’entrée est dotée d’une fenêtre, on y fixe des voilages fins, qui réchauffent l’espace, qu’on choisit dans des tons clairs (beige, blanc cassé, gris clair) pour laisser passer un maximum de lumière naturelle. On peut également en installer au niveau des rangements en hauteur afin de les cacher joliment. Dernière touche déco : un tapis graphique et un bouquet de fleurs ou des plantes grasses pour avoir une touche de verdure dès son arrivée dans la maison.

Bien éclairer son entrée en fonction de la pièce

 

Selon la superficie et l’agencement de l’entrée, il faut implanter les sources lumineuses en conséquence. Un conseil : installez un éclairage principal en hauteur, le plus près possible du plafond pour ne pas écraser l’espace et risquer de toucher le luminaire en enlevant son chapeau. Optez pour une suspension épurée et minimaliste, un plafonnier ou encore des spots à encastrer dans un faux plafond. N’hésitez pas à multiplier les sources lumineuses pour avoir une ambiance plus conviviale, sans pour autant que cela ne nécessite d’ajouter du mobilier supplémentaire. Dans une petite entrée, on préfère donc une applique, une lampe baladeuse ou une lampe à poser qu’une lampe d’appoint qui devra être installer sur une petite table. En revanche, un vaste hall d’entrée doit être suffisamment éclairé grâce à des luminaires présents tous les 80 centimètres dans une pièce en longueur. Des spots encastrés orientables, que l’on choisit dans une finition chromée et avec une lumière pas trop blanche pour ne pas éblouir, sont une bonne alternative. Dans un placard ou une armoire, on place des luminaires ingénieux à l’intérieur, comme des spots à coller sous une étagère ou un bandeau de Leds.

Compenser le manque de lumière naturelle

 

Dans une entrée sombre ou qui ne possède pas d’ouverture, l’éclairage artificiel doit compenser le manque de lumière du jour. Pour ce faire, une collection de miroirs accrochée au mur ou un grand miroir sur pied permettent d’agrandir l’espace et de refléter l’éclairage produit par les luminaires. Concernant la puissance de l’éclairage, gardez à l’esprit qu’elle doit être adaptée à la superficie de la pièce afin de ne pas sous-éclairer l’entrée ni sur-éclairer la pièce et que la lumière diffusée ne soit ni trop blanche ni trop jaune. Pour dynamiser l’espace sans ajouter de luminaires supplémentaires, on joue la carte de la couleur. En papier peint ou en peinture, on adopte des teintes vives (bleu turquoise, jaune, vert…) ou pastel (rose poudré, mauve, vert d’eau, etc.) qui illuminent la pièce. Dans un autre style, on peut sélectionner des coloris clairs - comme le blanc cassé ou le beige - qui reflètent la lumière. Côté accessoires, on ose les motifs géométriques colorés sur le tapis ou encore les petits objets décoratifs. Autre astuce : peindre son plafond en blanc pour éclairer davantage la pièce. Avant toute chose, n’oubliez pas que les couleurs choisies pour le revêtement mural doivent être en harmonie avec celles des pièces attenantes pour que l’entrée ne dénote pas du reste de votre intérieur.

Bien choisir ses luminaires

 

Passons maintenant aux choses sérieuses. Si on sait désormais quel éclairage instaurer, encore faut-il ne pas se tromper dans le choix de ses luminaires. Afin d’obtenir un éclairage général diffus et homogène dans une petite entrée, on privilégie les suspensions avec un diffuseur qui ne soit pas trop opaque, avec des lampes halogènes et dans des dimensions proportionnelles à la taille de la pièce. Pour un style industriel, on les choisit en bois ou en métal, tandis qu’un modèle en plastique coloré ou en cuivre se marie très bien dans un univers pop ou scandinave. Dans une entrée plus spacieuse, on ose le lustre chic en verre ou un plafonnier plus original conçu dans une forme insolite. On peut tout aussi bien opter pour des spots encastrables à éclairage indirect, qu’on fixe au plafond. Pour un look plus design, ajoutez des rubans lumineux sur toute la longueur d’un mur, le long d’une plainte près du sol ou en hauteur en fonction du rendu souhaité.

Le choix des ampoules pour un bon éclairage

 

L’entrée principale nécessite une intensité lumineuse équivalente à 250 lux environ. Il est important d’éviter que l’éclairage soit trop agressif ou éblouissant, c’est pourquoi il vaut mieux privilégier une puissance lumineuse suffisamment élevée pour ne pas assombrir l’espace. Mais attention, l’ambiance ne doit pas être trop froide. On conseille une température d’ampoule équivalente à un blanc chaud, soit 3000 kelvins, afin d’obtenir une lumière jaune suffisamment confortable pour les habitants et qui mette en valeur la décoration. Choisissez donc des lampes halogènes de dernière génération dont le halo de lumière est atténué par le verre du luminaire contrairement à des lampes fluocompactes dont l’éclairage sera moins fort. Dans l’idéal, un variateur d’intensité de la lumière permet de créer une ambiance différente dans la pièce au fil de la journée. Concernant les luminaires plus spécifiques dotés de Led, on choisit des ampoules blanches ou bleues à installer dans les rangements ou sur les bordures des murs pour un éclairage plus directionnel.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service et vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt.

J'accepte Plus d'infos